Vendredi, 02 Mars 2012 14:58

Armée Du Salut : " Aider dans l’Urgence "

Anh Dao attentive aux problèmes de pauvreté et d'exclusion sociale

Visite d’un centre d’accueil d’urgence, d’hébergement et de réinsertion sociale

PRESSE

L'image est réduite, cliquez dessus pour la voir à la taille réelle

 

Le vendredi 2 mars 2012, Madame TRAXEL s’est rendue au siège local de "l'Armée du Salut" de Paris 13ème Cité Refuge - Centre Espoir  situé 12, rue Cantagrel. Attentive aux problèmes de pauvreté et d'exclusion sociale et cherchant toujours à promouvoir la justice sociale sans distinction de race, de religion ou de nationalité, Anh Dao est donc très sensible à la cause des plus faibles et des plus démunis et plus particulièrement à celle des nécessiteux.

Lors de sa venue, elle a souhaité se montrer solidaire des bénévoles et des personnels du département en partageant un peu de leur quotidien et les féliciter pour les nombreux démunis qu'ils ont secouru. Mais, elle a voulu également écouter et s'entretenir avec des personnes défavorisées car elle juge prioritaire l'accueil, l'hébergement et l'insertion de personnes en situation d'exclusion. Même si l'aide alimentaire et vestimentaire est nécessaire pour des individus en situation de précarité, il est impératif de les accompagner socialement et professionnellement afin qu'ils puissent se réinsérer dans la société et ainsi retrouver leur dignité.

Au regard du parcours de Madame TRAXEL, boat people qui a connu les affres de la guerre du Vietnam et des camps, vous comprendrez mieux la raison de son engagement humaniste en vers les personnes les plus en difficultés.

A cette occasion, Anh Dao a remis  le " FANION DU DEVOUEMENT" à Monsieur Laurent DESMARESCAUX, responsable de cette structure de l'Armée du Salut de Paris en raison du fidèle engagement de son collectif au service des solidarités. Ce geste symbolique souhaité par Madame Anh Dao TRAXEL, est destiné à encourager ceux qui se dévouent pour autrui.


PHOTO

 

Cliquez sur l'image pour visualiser l'album

 

Quelques Infos Utiles

Le Centre d'accueil d'urgence (CAU) - Cantagrel

Le CAU héberge des personnes adressées par des travailleurs sociaux. La durée du séjour est variable, d'une nuit à un mois, le temps pour le service social d’orienter le résidant vers un centre adapté à la situation des personnes accueillies.

Le Centre d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS)

L'établissement accueille des personnes à leur demande ou à celle d’un travailleur social. Dans un premier temps, l’hébergement se fait en chambres collectives ; il peut ensuite évoluer en chambre individuelle selon les disponibilités. Une participation aux frais de séjour est demandée en fonction des revenus et du type d’hébergement.

Le service éducatif accompagne chaque personne dans son projet d’insertion sociale et professionnelle.

Le service de la vie sociale, outre la gestion des admissions, vise la mise en place d'animations collectives et d'actions concernant la citoyenneté des résidants.

Le service emploi, s'appuyant sur l'accompagnement social global, évalue et oriente les résidants vers un accès à l'emploi en collaboration avec les partenaires institutionnels, associatifs et les entreprises; il s'appuie sur les ateliers techniques de l'établissement pour valoriser les savoir-faire et savoir-être professionnels.

Les ateliers techniques sont encadrés par des moniteurs spécialisés dans différentes spécialités: maintenance, entretien et dépannages nécessaires au bon fonctionnement de l’établissement (électricité, plomberie, peinture, etc.).

Le service logement appuie les résidants dans leurs démarches, les aide à constituer leurs demandes et et à relancer.

Le service hôtellerie accompagnent les résidants au quotidien, de l'admission à la sortie, dans tous les domaines de la vie courante (hébergement, restauration,...).

Le service administratif

Actuellement, l'établissement est en cours de rénotion. Cette réhabiliation durera près de deux ans.

Soulager les souffrances de tous

Depuis près de 130 ans, l'Armée du Salut se bat contre l’exclusion. Aider dans l’urgence, cela signifie d’abord accueillir et écouter les personnes en difficulté, apporter des réponses à leurs besoins immédiats, les soutenir et agir sur les causes de l’exclusion. La Fondation de l'Armée du Salut mène cette action avec le souci de prendre en compte chaque personne dans sa singularité. En lui offrant un cadre structurant, elle permet à chacun de faire le point sur sa situation puis d’évoluer vers l’autonomie.


Accueil d'urgence
Dans ses structures d’accueil, la Fondation de l’Armée du Salut reçoit toute personne en recherche immédiate d’un lit pour la nuit. Elle leur sert un repas chaud et un petit-déjeuner, fournit le nécessaire d'hygiène et peut procéder à une première évaluation en vue d’une orientation vers un service social adéquat. Les sans-abri qui ont besoin d’un suivi médical sont orientés vers des centres d'hébergement adaptés, comme les Lits Halte Soin Santé.

Secours alimentaire
L’aide alimentaire est essentielle pour les personnes dont les revenus ne leur permettent pas la satisfaction de ce besoin primaire qu’est l’alimentation. Pour les plus démunis, les soupes de nuit sont aussi l’occasion de rencontrer bénévoles et travailleurs sociaux, d’échanger quelques mots et de profiter d’un moment de réconfort.

Héberger

Hébergement et Réinsertion
Accompagner les gens de la rue vers le logement, nécessite la mise en place d’un véritable accompagnement social. Au sein des centres d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS), des hôtels sociaux des maisons-relais, les travailleurs sociaux de la fondation agissent au plus près des personnes afin que celles-ci puissent construire un véritable parcours d’insertion vers le logement dont l’hébergement est parfois une étape essentielle permettant le réapprentissage des gestes de la vie quotidienne. L’accompagnement vers le logement, à la santé, vers l’emploi sont différentes dimension de l’accompagnement global réalisé par les travailleurs sociaux.

Accompagner

Accompagnement vers l'emploi
L’accompagnement vers l’emploi est une dimension majeure dans la resocialisation de la personne. En plus d’un retour vers l’autonomie financière, l’accompagnement vers l’emploi réalisé au sein des structures d’insertion par l’activité économique de la Fondation de l’Armée du Salut permet aux personnes de retrouver une place dans la société, en établissant peu à peu un projet de vie selon leurs envies et leurs capacités.

Accès au logement durable
L’accès à un logement durable et autonome est l’étape finale du parcours résidentiel des personnes en difficulté. A travers ses hôtels sociaux, ses logements temporaires et la mise en place de dispositifs innovants comme les baux glissants qui permettent progressivement à la personne d’accéder au statut de locataire ; la Fondation Armée du Salut rend possible l’accession à un véritable logement durable.

Action sociale en prison
Dès son origine, l'Armée du Salut s'est préoccupée du sort des prisonniers et de leurs conditions de détention. En 1928, elle obtient l'autorisation de mener une enquête au bagne de Cayenne. Le rapport du jeune officier Charles Péan sur la situation dramatique des 12 000 prisonniers décidera de l'envoi en Guyane d'une équipe d'officiers volontaires qui mettront en place une action humanitaire.

Contacts :

Cité de Refuge - Centre Espoir
12, rue Cantagrel

75013 Paris

tél : 0153618200
fax : 0153618206

Type d’établissement :
CHRS (Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale)

Directeur :
M Laurent DESMARESCAUX